Quinté+ Dimanche 16/07

 

QUINTÉ DIMANCHE 16/07

IFIANDRA A LA POINTURE

 

Ifiandra

Handicap disputé sur les 2.000 mètres de la piste de Maisons-Laffitte, avec une arrivée jugée au deuxième poteau, le Prix de la Ville de Maisons-Laffitte a rassemblé un joli lot de seize poulains de 3 ans, ce dimanche 16 juillet. Confirmée à ce niveau de compétition, Ifiandra mériterait de reprendre le cours de ses bons résultats.

Ifiandra (9 – O. Peslier) ne doit pas être condamnée sur son récent faux pas. Ce jour-là, cette fille de Falco avait hérité d’un numéro tout à l’extérieur dans les stalles de départ, et a été contrainte de voyager en épaisseur. Mieux lotie ce dimanche, et confirmée dans ce genre de tournois, cette pensionnaire de Carlos Laffon-Parias est en mesure de remettre les pendules à l’heure, d’autant qu’elle va évoluer sur un terrain favorable pour ses aptitudes.


Pour cela, elle devra devancer Looper (1). Ce protégé d’Henri-Alex Pantall a montré d’évidents moyens, en province, lors de ses trois premières sorties publiques. Certes, il a quelque peu déçu lors de ses deux tentatives parisiennes, mais aborde ce rendez-vous dans un bel état de forme, sur une distance qui lui sied à merveille. Associé à Mickaël Barzalona, en pleine réussite ces derniers temps, sa candidature n’est pas à prendre à la légère.

Son compagnon de box, Solemare (6 – P.-C. Boudot), a également un bon coup à jouer. Ce rejeton de Soldier of Fortune n’est plus sorti des quatre premiers depuis le 4 août 2016, a toujours réussi sous la selle de son cavalier, et reste indifférent à l’état du terrain. Il possède donc pas mal d’atouts dans son jeu, et n’est pas incapable d’arbitrer les débats.

American Master (15 – I. Mendizabal) n’a que peu d’expérience mais n’en est pas pour autant dénué de moyens comme nous le prouve sa performance du 18 avril, à Cholet. Mieux situé sur l’échelle des valeurs, une surprise de sa part n’est pas à exclure.

Irréprochable depuis ses débuts, Gourel (3 – C. Demuro), n’est pas là pour faire de la figuration. Ce protégé de François Rohaut a fort bien tenu sa partie récemment, pour ses premiers pas dans un événement cantilien et ne devrait avoir aucun mal à confirmer, d’autant qu’il semble pris à son juste poids.

Green Curry (7 – C. Soumillon), encore maiden, a toutefois toujours conclu dans la combinaison gagnante. Il défendra chèrement ses chances comme nous l’a indiqué son mentor : « Green Curry a effectué de bons débuts dans la catégorie des handicaps. Il a depuis été castré. Dimanche il s’agira d’une semi-rentrée mais le poulain a du travail derrière lui. Il a, selon moi, le droit de bien courir d’entrée de jeu. »

Palpitator (12 – S. Maillot) vient de jouer de malchance ici-même, alors qu’il semblait compétitif pour les places. Dimanche, un rachat de sa part est attendu aux dires de son entraîneur : « La dernière fois, il a été stoppé net dans son effort. Il est incompréhensible que les commissaires n’aient pas appliqué le code, car tout le monde a vu ce jour-là que j’ai été victime d’une injustice. J’espère qu’il ne va pas en garder un mauvais souvenir. Sinon, il semble pris à sa valeur. »

Lie High (13 – A. Crastus) fait preuve de régularité. Il a toujours réussi sur la piste mansonnienne, en deux essais, et doit profiter de sa bonne condition pour pimenter les rapports de ce Quinté+.

Propos des professionnels recueillis par l’Agence Tip.

 

sevy31130

Leave Comment